KINDIA : Les journalistes échangent sur la vulgarisation des résultats de l’étude portant sur le niveau d’accès des femmes aux soins de santé.

KINDIA : Les journalistes échangent sur la vulgarisation des résultats de l’étude portant sur le niveau d’accès des femmes aux soins de santé.

Les journalistes venus de  Boké et ceux de Kindia échangent sur la vulgarisation des résultats de l’étude portant sur le niveau d’accès des femmes aux soins de santé. Ils sont une vingtaine de journalistes à prendre part à cette formation qui a démarré ses travaux ce  mercredi 22 mai 2018 à Kindia. Durant trois jours les participants vont aborder certaines thématiques liées à la vulgarisation et à la diffusion de ces résultats.
KINDIA : Les journalistes échangent sur la vulgarisation des résultats de l’étude portant sur le niveau d’accès des femmes aux soins de santé.
 
Ils sont une vingtaines de journalistes a prendre part a cette formation qui vise la vulgarisation et a la diffusion des résultats de l’étude portant sur le niveau d’accès des femmes aux soins de santé . Ces échanges a part la zone spéciale de Conakry concernent les journalistes  des préfectures de Boké et de Kindia comme zones  qui ont été visé  par l’enquête faite au  terrain sur le niveau d’accès des femmes aux soins de sante  dans les structures sanitaires .
 
La facilitatrice Hadiatou Yaya Sall chargée de  formation a l’association des femmes journalistes de guinée (AFJ-Guinée) explique l’objectif de la dite formation « l’objectif de cet atelier après avoir fait l’enquête faite sur le terrain sur le niveau d’accès des femmes aux soins de sante  dans les structures sanitaires , la vulgarisation de ces résultats et pour cela nous avons initié deux formations . Une pour les journalistes de Conakry et une  deuxième que nous sommes entrain de voir pour des journalistes de Boké et de Kindia ; cette formation consiste a amener ces journalistes à vulgarise les résultats et des recommandations issus de cette enquête et nous comptons tout d’abord travailler avec eux sur certaines base du journalisme et également présenté les grandes  conclusions de l’enquête ,discuter autour de cela et voir ensemble comment en tant que  journaliste on peut utiliser les résultats d’une étude . »  Explique t-il
 
Pour Daman Jeannot Mansaré l’un des journalistes participants la sante est une pierre angulaire qu’il faut obligatoirement sauvegarder « nous attendons a être bien outiller sur des questions de traitement de santé et surtout les problèmes lies a la santé ,parce qu’on sais aujourd’hui la santé est la pierre angulaire qu’il faut obligatoirement sauvegarder et surtout le traitement des sujets lies a la santé ,aujourd’hui il y a des journalistes  animateurs dans ce domaine mais qui ont des problèmes par rapport au traitement des questions liées  la santé » suggère Mansaré 
 
Il est à noter que cette vulgarisation et la diffusion des résultats d’accès des femmes aux soins de la santé  ne concerne que les zones à l’intérieur du pays y compris la zone spéciale de Conakry qui ont été visée par l’enquête faite au terrain. Cette formation durera 3 jours.
 
Chérif Keïta 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *