Kindia: Ouverture de l’atelier de formation des policiers formateurs référents.

Kindia: Ouverture de l’atelier de formation des policiers formateurs référents.

Un atelier de formation des policiers formateurs référents a débuté ce lundi 17 juin 2019 dans la commune urbaine de Kindia. Cette formation axée sur plusieurs thématiques,  s’inscrit dans le cadre de la pérennisation et de l’extension de la doctrine de la police de proximité en république de Guinée.
Kindia: Ouverture de l'atelier de formation des policiers formateurs référents.
 
La cérémonie a débuté à 9 heures dans la salle de conférence de l’hôtel Cissé. Elle a connu la présence des autorités policières dont entre autres, le Directeur central de la sécurité publique et le coordinateur national de la police de proximité. Elle a été présidée par la Directrice pays de Coginta Madame Marguerite Tewa Camara en présence des représentants des  partenaires de mis en œuvre Partenaires Global et le CECIDE.
 
Au total 23 policiers formateurs référents seront formés pour favoriser l’introduction,  l’appropriation et la pérennité de la police de proximité dans les communes de la Guinée qui n’ont pas  encore été touchées par cette nouvelle doctrine amorcée depuis 2010. Philippe   Muratet, conseiller technique police pour Coginta explique le fonctionnement de l’atelier ainsi que les types de formation qui seront dispensées.
 
«  Dans ces formations, nous avons commencé par former les formateurs guinéens et c’est eux qui vont faire la formation des policiers présent à cet atelier. Il aura en premier lieu  trois ateliers notamment: une formation commune où nous allons parler de la déontologie, de la doctrine de la police de proximité, et  en services de police judiciaire où  nous allons étudier la procédure pénale et les pratiques du terrain; un deuxième atelier qui sera la gouvernance locale et  sécurité et un troisième atelier sur le Service Général (SG)  le Service de Sécurité de Quartier (SSQ) etc.  Qui s’occupe  d’une part de l’accueil au commissariat et ensuite qui effectue les patrouilles pédestres  dans les quartiers  et il y’a également la Brigade d’information de Voie Publique (BIVP) toutes ces thématiques seront abordées. Ces formateurs sont répartis suivant leurs domaines, c’est juste un perfectionnement car ils ont tous des compétences.» Ajoute -t-il
Kindia: Ouverture de l'atelier de formation des policiers formateurs référents.
 
De son côté le Directeur central de la sécurité publique, General Amadou Camara qui a procédé à l’ouverture de cet atelier a parlé les acquis de cette nouvelle doctrine depuis  son lancement en juin 2013.
 
«  D’abord la  police de proximité n’est pas  une autre police qu’on est   en train de créer comme le pense certains citoyens c’est le changement de la méthode  de travail de la police. Cette police de proximité permet de rapprocher les services de sécurité aux citoyens une chose qui n’existait pas jadis. Aujourd’hui il y’a un service d’accueil dans les commissariats où les citoyens sont accueillis comme dans les centres hospitaliers.  Ensuite le policier part du commissariat pour aller rencontrer le citoyen dans son quartier pour une question de sécurité.  Un autre avantage, dans le cadre de la gouvernance locale de la sécurité, les comités locaux de prévention de la délinquance  sont déjà lancés et permettent aujourd’hui aux autorités locales de participer à leur propre sécurité d’une part et aux services de sécurité de s’enquérir des réalités pour des dispositions sécuritaires d’autres part. » Dit-il
 
A noter que cet atelier qui  prendra fin le 28 juin 2019 est une initiative du ministère de la sécurité et de la protection civile à travers Partenaires Global, l’association Coginta et le CECIDE, sous le financement du Département d’État Américain.
 
Chérif Kéita

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *